sup {font-size:10px; vertical-align: 5%!important;}

rémi berthoux

rémi berthoux

La région lyonnaise, une évidence !

Ori­gi­naire de la cam­pagne rho­da­nienne, j’ai gran­di à Bourg de Thi­zy, petit vil­lage du Beau­jo­lais Vert, de la mater­nelle au lycée. Afin de pour­suivre mes études et enta­mer ma car­rière pro­fes­sion­nelle, je me suis ins­tal­lé suc­ces­si­ve­ment à Vénis­sieux, Vaulx en Velin, Croix-Rousse et désor­mais Bron. En effet, du Gros Caillou de la col­line Lyon­naise au Fort de Bron et du Parc de Miri­bel à celui de Parilly, je suis tom­bé sous le charme des dif­fé­rentes facettes que peut offrir notre région. Cette mobi­li­té m’a per­mis d’appréhender les sin­gu­la­ri­tés et les atouts des ter­ri­toires de notre métro­pole. Aujourd’hui, Bron­dillant et enra­ci­né sur la cir­cons­crip­tion « Porte des Alpes », je veux être le porte-parole des com­munes de cette péri­phé­rie qu’on oublie trop sou­vent et au poten­tiel igno­ré.

Enfant de la méritocratie républicaine !

Ainé d’une fra­trie de trois enfants, je suis issu d’une famille aux reve­nus modé­rés. Par ailleurs, mon père, conduc­teur de bus et ma mère, aide-soi­gnante, m’ont incul­qué les valeurs de tra­vail, du cou­rage, du res­pect de l’autre et du bien com­mun.

Après l’obtention d’un bac scien­ti­fique, je suis par­ti du foyer fami­lial afin d’entamer des études supé­rieures. Après une licence en bio­lo­gie géné­rale à la facul­té de Lyon 1 sui­vie d’un mas­ter en édu­ca­tion à l’ESPE de Croix-Rousse, j’ai obte­nu le concours de pro­fes­seur des écoles. Aujourd’hui, âgé de 23 ans, j’enseigne en réseau d’éducation prio­ri­taire dans les quar­tiers dits défa­vo­ri­sés de l’Est Lyon­nais.

S’engager pour le bien com­mun, une prio­ri­té !

Très jeune, je me suis enga­gé dans les dif­fé­rentes asso­cia­tions de mon vil­lage : club de pétanque, comi­té des fêtes et fête des conscrits à laquelle je suis très atta­ché. Mon enga­ge­ment dans le monde asso­cia­tif s’est fait natu­rel­le­ment afin de dyna­mi­ser ce ter­ri­toire du Beau­jo­lais Vert que j’affectionne tant.

Las­sé des ravages poli­tiques des dif­fé­rents gou­ver­ne­ments et per­sua­dé qu’il fal­lait aller encore plus loin dans mon impli­ca­tion, je vou­lais m’engager dans la poli­tique pour défendre mes convic­tions à savoir la défense de notre liber­té et de notre iden­ti­té. Ain­si, depuis 2015, j’ai rejoint le Ras­sem­ble­ment Natio­nal, grand pôle de ras­sem­ble­ment des Natio­naux.

Atta­ché à mon pays, à ses valeurs et à l’idée de ser­vir mes conci­toyens, j’ai à cœur d’enseigner au sein de l’Ecole de la Répu­blique mal­gré les dif­fi­cul­tés quo­ti­diennes ren­con­trées dans le milieu du pro­fes­so­rat.

Être le porte-parole de la jeunesse !

Comme moi, un tiers de la popu­la­tion de la Métro­pole de Lyon a moins de 25 ans. Comme moi, vous appré­ciez étu­dier, tra­vailler ou encore vous diver­tir dans notre région. Néan­moins, comme moi, vous ren­con­trez des pro­blèmes jour­na­liers d’ordre sécu­ri­taire, de loge­ment ou de mobi­li­té. Demain, en tant que conseiller métro­po­li­tain, je m’engage à ce que la jeu­nesse soit enten­due et puisse être repré­sen­tée afin que des solu­tions émergent pour répondre à vos besoins.

Chers Brondillants, chers Chasselands, chers Miolands, chers San-Priods,

Aux côtés d’Andréa Kota­rac et des élus du Ras­sem­ble­ment Natio­nal, soyez assu­rés de notre déter­mi­na­tion pour défendre cha­cun d’entre vous et nos com­munes face à cette métro­pole bull­do­zer.

La Métro­pole du bon sens, plus qu’une option, une néces­si­té !

Ma circonscription

Ma circonscription

Cir­cons­crip­tion I : Bron, Chas­sieu, Mions, Saint-Priest

Contactez-moi !

contactez-moi !

14 + 1 =